FLAYST

🎧 Hë salut tout le monde 🎧

On se retrouve aujourd’hui pour le troisième article de Journal d’une tatouée music !

J’espère que les précédents vous ont plu 😁

On va papoter avec Flayst et on peut dire que la mise en relation n’a pas été comme toutes les autres.

Après avoir publié mon premier post pour proposer aux groupes de se servir du média de Journal d’une tatouée pour écrire et parler d’eux, j’ai reçu (dans le top 3!) un message sur Instagram d’une demoiselle qui ne faisait pas du tout partie du groupe. Etrange hein ? 🤔

Eh ben, oui et non… En réalité, c’est la petite femme d’un des guitariste du groupe, Jo !

Eh oui elle voulait faire une surprise à son homme et aux autres membres du groupe en me demandant de les publier et franchement… J’ai trouvé l’approche juste adorable 😍

Du coup je suis rentrée dans le jeu et nous voilà partie à bosser toutes les deux avec l’aide de Fred, le chanteur.

Comme pour les autres articles on va commencer par les présentations,

On a donc Fred et Jo (comme dit plus haut), Nico (guitariste également), JP (à la basse et au clavier) et Simon à la drum

Flayst est un groupe Suisse qui a été créé en 2005 et ce qu’on peut dire … C’est que du groupe d’origine il ne reste que Jo…

Ils ont tous gardés d’excellents contacts entre eux et dans l’ordre d’arrivée ont débarqué Fred et JP, puis Nico et Simon.

D’ailleurs ils m’ont glissé que Isma (ancien guitariste) et Phil (ancien batteur) ont monté un nouveau projet blues appelé The Bad Cows , alors pour ceux qui aiment le Blues, go 😉.

Pour la petite histoire du nom de leur groupe, (oui j’aime bien savoir ce « petit » détail, ça amène toujours à des anecdotes marrantes, ou ça éclaire encore mieux sur les personnalités des membres du groupe), je la trouve cool…

Imaginez-vous… Vous êtes en forêt… Vous marchez sans réussir à retrouver votre chemin.

La lumière commence à baisser, (ami(e)s Français(es) grouillez-vous, y a couvre feu à 18h), vous cherchez désespérément le bon chemin … Un crissement de branche se fait derrière vous, vous sursautez et vous vous retournez. Le cœur s’emballe … On a vite fait de se faire des films dans ce genre de situation, au final on se rend compte que notre imagination est loin d’être en panne.

Mais rien, sûrement un petit animal qui a eu peur sur votre passage… Plus vous avancez plus il fait sombre, plus il fait froid, ce bruit derrière vous… il vous suit… Sans conviction d’apercevoir quelque chose, vous vous retournez encore… Et vous êtes en face du Flayst…

Le Flayst est une créature sombre, effrayante, qui n’attend qu’une chose c’est de bouffer ceux qui passent à sa portée…

Je l’imagine comme ça 😅… Merci Fallout

Ils n’ont pas choisi ce nom spécialement pour ça, mais j’ai bien aimé raconter l’histoire 😁

En vrai ils l’ont choisi parce que beaucoup de groupes ont des noms qui ne veulent pas forcément dire grand chose (ils m’ont cités en exemple Limp Bizkit ou Slipknot…) Alors pourquoi pas ?

Niveau influence musicale on est quand même dans du bon sommaine de wikipédia 😅 attention le listing: Mors Principium Est, Insomnium , Omnium Gatherum, Soilwork, Dark Tranquility, Arch Enemy, Devin Townsend, Strapping Young Lad, Soen, Katationia.

Comme pour tous les groupes qui seront présents sur Jdt Music on a forcément abordé le sujet Covid, et dans leur cas, c’est une période qu’ils vivent assez mal, comme ils l’ont soulignés c’est une vraie période de merde pour le monde de la culture. Malgré le fait que tous les membres du groupe aient des jobs à côté et gagnent leur vie, il n’en reste pas moins que le manque de scène et la possibilité de se voir reste le plus gros problème (encore plus pour ceux qui en vivaient exclusivement de ça, avant la pandémie).

Ils travaillent donc à distance dans les compos et ils s’envoient leurs avancées afin de ne pas mettre le groupe en stand bye. La cohésion de groupe est (on pourrait dire évidemment) très importante pour eux, et ils arrivent régulièrement à se voir dans le chalet de JP ou chez Simon (où se passe de gros repas façon grillades et raclettes).

Ils ont toujours mis un point d’honneur à garder une franche honnêté entre eux, les choses sont toujours dites, car ils partent du principe que tout ne peut que s’améliorer quand rien n’est gardé, tout en respectant les avis de chacun. Ça paraît bête à dire comme ça, mais je peux vous assurer ( par expérience dans différents groupes) que c’est loin d’être la chose la plus facile à garder.

On arrive au moment des anecdotes, et comme d’hab’ on va les laisser nous les raconter

Sur scène, la plus grosse inquiétude de tous les musiciens est d’entrer en collision avec Fred, tellement il bouge dans tous les sens. Une fois, il s’est pris la grosse caisse à Simon, ce qui lui a valu une chute spectaculaire.

(erf… C’et bien dommage qu’on ait pas la vidéo 😂) Ou encore …

Dans son jeune âge, Jo avait les cheveux longs. Et il se les lissait aussi :-p Depuis qu’il a la boule à zéro, on pourrait facilement le confondre avec Philippe Etchebest. Surtout qu’en cuisine, Jo est un véritable cordon bleu.

C’est sur Philippe Etchebest qui est le sosie de Jo (ou l’inverse 🤔) qu’on se quitte.

Leurs vidéos et les liens de leurs réseaux sociaux sont ici donc on soutient, on va liker si vous avez aimé leur histoire et à très vite pour un nouvel article 😉🍑

Je vous mets cette vidéo qui a été un putain de kiff à écouter ! (et c’est là qu’on se dit qu’en fait la réputation qu’ont les Suisses d’être toujours calme bah… en fait… elle est fausse 😅 ).

Leur Facebook 👇

Leur Instagram 👇

Leur chaîne Youtube 👇

Leur Spotify 👇

Leur site internet 👇

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s