Contraception(s)

Je trouve que nous vivons dans une société où la femme doit prendre en charge autant physiquement, que moralement et financièrement, des actions qui pourtant concernent autant son compagnon qu’elle-même.

On va parler contraception, alors vous allez me dire… Parler de ce qu’on « connaît » déjà… Intérêt ? Eh ben figurez-vous que beaucoup de femmes ne sont pas au courant de tout… Et j’espère sincèrement que des hommes pourront le lire… Alors Mesdames faites tourner aussi l’article à ces Messieurs histoire que les choses puissent se savoir !

Je ne vais pas aborder la contraception dans tous ses aspects, je vais surtout énumérer les plus répandues et essayer de vous faire réaliser à quel point la charge est lourde sur notre corps (pour celles et ceux qui n’auraient pas encore réalisé).

Depuis, que je suis réglée, on m’apprend qu’il faut que j’aille régulièrement chez le gynécologue pour me faire ausculter… Oui, même si je n’ai rien…

Comme-ci on demandait aux hommes d’aller se faire tâter la prostate 2 ou 3 fois par an pour le « kiff » (Alors messieurs…. Un petit tâtement du fondement ? Allez, faites pas les frileux c’est remboursé par la sécu en plus!)

On me dit qu’il faut que je fasse des frottis plusieurs fois dans l’année.

« Le frottis ? »

Pour ce faire… il te fourre un engin entre les cuisses, qui va écarter les parois de ton vagin, alors que tu n’es déjà pas en mode très à l’aise, ce qui peut impliquer d’avoir des douleurs… Oui parce que bizarrement quand ce n’est pas réellement consenti ou que nous ne sommes pas très à l’aise, ça fait tout sauf du bien…

Et avec une « tige » ils vont « racler » les parois du vagin afin de faire des prélèvements à analyser et donc te dire si tu as un « bon environnement » ou pas… Petite photo explicative.

Et les  « petites brosses » utilisées pour ça …

Évidemment chacune d’elle a une utilisation différente dans ce cadre et pour ce qui est du dépistage pour détecter le cancer de l’utérus qui fait partie des choses à faire bien évidemment. Mais … Ce que je reproche à la médecine aujourd’hui, en matière gynécologique, c’est que c’est toujours de plus en plus lourd, douloureux et que tous les actes ne sont pas remboursés.

N’était-ce pas sympathique et fortement agréable tout ça ?

Voilà ça… C’était la petite partie explicative pour que vous puissiez vous rendre compte… (Messieurs aussi). Peut-être faites-vous partie de ces femmes qui n’ont pas encore eu leurs premiers frottis… Honnêtement je crois pour le coup, je pense surtout que 100 % des lectrices qui auront eu à le subir au moins une fois, en lisant ces mots vont s’en rendre compte (si ce n’est pas déjà fait).

Ce que je pourrais reprocher à beaucoup de praticiens, c’est la pression de cet examen. J’ai déjà entendu parlé d’obligation (oui oui ce mot est déjà sorti) tous les 6 mois… Heu… Depuis quand je serais obligée de me faire faire un frottis par obligation tous les 6 mois ? Alors une fois par an et pour le cancer du col de l’utérus… Bon… ok. Et encore tous les ans… J’écoute mon corps… Je suis capable de déceler quand quelque chose ne va pas… Les pertes… Les couleurs… Les odeurs… Enfin… Est-ce que mon vagin doit subir ce genre de visites si régulièrement ? Et encore j’ai pas parlé du touché vaginal … Des échos internes pour « vérifier » si tout va bien… En bref… Une fois arrivé chez le/la gynéco… C’est open bar ! Et certains médecins vont jusqu’à te balancer « eh ben dit donc vous êtes sensible. Vous bougez beaucoup »… Haha nan mais je rêve ! Oui en général je ne trouve pas forcément très agréable le fait de me faire racler l’intérieur de la chatte.. Mais je vous en prie régalez-vous…

Enfin bref… Passons au sujet suivant…

La contraception… (je ne parle pas de protection vis à vis des MST… Mais juste de la responsabilité qui nous a été imposée de ne pas tomber enceinte, pendant que ces Messieurs n’ont qu’à penser à leurs capotes… Quand ils y pensent…)

Eh oui, parce qu’encore aujourd’hui en 2020, c’est à la femme de porter les couilles et de devoir prendre à sa charge le fait de ne pas tomber enceinte, et donc tout le protocole bien relou qui va avec.

Petit listing des plus répandus :

  • La pilule (chiant et pas sûr à 100%, certaines même, de par leur dosage, te mettent une pression de dingue, car si tu ne la prends pas vraiment à heure fixe…. BIM… moins 50 ou 70% d’efficacité… A ça tu rajoutes les examens comme les prises de sang à faire, pour être sûre qu’elle ne te fasse pas prendre ou perdre trop de poids, qu’elle ne te dérègle pas plus que ça ne le devrait, voir même te faire exploser ton taux de cholestérol etc etc… Personnellement j’ai dû en tester plus de 7 avant de trouver celle que j’ai prise pendant des années… Joie de faire le yoyo avec mon corps… Autant physiquement qu’émotionnellement… beh oui hein… Ça joue sur nos humeurs et c’est chiant !
  • L’implant (douloureux et pas sûr à 100%)

On t’implante ça… (oui oui de cette taille) dans le « gras du bras », cf les captures suivantes :

Avec ce genre d’appareil 

Pour après ressembler à ça :

(oui chez certaines femmes il peut ne pas se voir)

Discrétion quand tu nous tiens !

Et on prend encore plus son pied… Quand il est temps de le retirer pour le changer… EH OUI, parce que forcément on ne peut pas le garder jusqu’à la fameuse prise de décision avec Monsieur qui sera d’essayer de faire un bébé… NAN… il faudra le changer tous les ans !

Et comment change t’on ce contraceptif… ?

Comme çaaaaa !

Eh oui, anesthésie et youpla boom ! Vous avez vu ?… Mow allez c’est rien !

A ça vous pouvez rajouter, les tissus qui auront eu 1 an pour venir s’enchevêtrer, ou se coller à l’implant, ce qui obligera votre toubib à y aller un peu plus fort pour le retirer, mais rien de « grave en soit » évidement, vu que c’est pour éviter à vos petites bêbêtes de venir y transformer nos ovules en bébé.

  • Le stérilet… re re chiant, douloureux et pas sûr non plus à 100 % (en gros aucune contraception n’est sûre à 100 % sachez-le). Aaah jolie petite invention que ce « truc », d’abord uniquement réservé aux femmes ayant eu des enfants, il existe maintenant des modèles (collection printemps 2020) qui sont apparemment posables sur les jeunes femmes qui n’auraient pas encore « eu la chance de gestationner ».

Pour le poser… Rien de plus simple… Déjà il faut le faire mettre pendant tes règles… C’est vrai que c’est déjà tellement agréable d’aller chez le gynéco, qu’en plus là, il faut y aller pendant les grandes eaux rouges… On adore !

L’utérus est donc fortement plus sensible pendant cette période.

Petite explication de la pose…

Déjà voilà comment ça se présente quand on l’achète… (peut aller d’une trentaine d’euros à plus de 100€ et tout n’est pas prit en charge par la sécu… eh non parce que ça ne serait pas drôle).

Ça c’est sa tronche quand on l’achète et ce qui va rester en nous ce sont ces petites choses aux formes bien différentes en fonction de ce qui sera le plus « accepté » par notre corps et en fonction aussi de sa protection.

Exemple sur la photo (et c’est aussi celui que je porte) le mirena. Stérilet en forme de T qui diffuse (en plus) des hormones (comme la pilule). Celui-ci se garde 5ans (et vaut mieux … Vous allez comprendre pourquoi)

Voilà les petits « joujoux » permettant d’empêcher vos petits têtards de faire la fiesta dans notre utérus. Marrant hein ?

A regarder, je vous avoue que même moi en allant faire toutes mes recherches pour vous mettre ces photos, j’ai souris, parce que je ne connaissais pas toutes ces formes, ça pourrait presque donner envie de choisir celui qu’on veut voir à l’intérieur de nous…

« Mow, le bleu en forme de couronne il est trop cool » haha…

Bah nan… Pas « haha »… voilà pourquoi !

On repart sur le spéculum…

Donc… on nous insère ça dans le vagin, nous avons donc les parois écartées presque au maximum pour les laisser passer… Nous revoilà parties dans une sensation des « plus agréable » (n’oubliez pas… En plein pendant les règles… j’aime bien insister en plus là-dessus parce que comme beaucoup pense que c’est sale…).

De là, ils vont prendre notre petit matériel que nous avons préalablement acheté une blinde en pharmacie.

La pose commence… il faut donc traverser toute la longueur du vagin. Le spéculum allant jusqu’à l’entrée du col « ça passe à peu près » sans faire trop chier…

Arrivé à destination… il faudra faire passer le stérilet (je vous laisse vous remémorer les différentes formes) par le col de l’utérus…

Un petit aperçu de ce que donne un col fermé ?

Ceci est le col de l’utérus… Ce qu’il y a toout au bout du vagin, ce que, messieurs, vous en pourrez JAMAIS passer, aussi généreusement monté que vous soyez… Et c’est aussi derrière cette minuscule porte qu’un bébé peut se cacher… (eh oui, donc la possibilité de le toucher pendant un rapport sexuel avec madame quand elle est enceinte… Impossible.. Ok c’est bon, vous comprenez mieux comment est foutu l’intérieur du corps de la femme à qui vous faite l’amour… ? Quoi que… je dis ça… Mais en vrai, beaucoup de femmes ne savent même pas comment elles sont foutues non plus donc bon…).

Vous pouvez donc apercevoir cette minuscule entrée… Eh bien c’est par là qu’il va falloir passer…Ça…

Bon… Jusque-là… Pas besoin d’être sortie de polytechnique pour savoir que bah… ça va coincer…

Eh oui… Sauf que bah… faudra bien que ça passe hein… Donc on y va.. on force un peu, et tout ça SANS ANESTHÉSIE pour plus de fun !

Ça peut faire extrêmement mal… Ma dernière pose a été atroce.

Je ne suis pourtant pas douillette, et ce n’était pas ma première pose de stérilet. Sauf que mon col ne s’ouvrait pas, il a fallu insister.

Voilà ce que ça donne une fois posé et les fils coupés.

A l’heure ou j’écris cet article il s’est écoulé plus de 24h et j’ai encore mal.

Et le pire… C’est que c’est « normal ».

Je ne vais pas lister l’entièreté des modes de contraception par lesquels nous devons passer…

Je pense vous avoir assez démontrée en quoi tout ça été particulièrement contraignant… Mais aussi très douloureux.

Il y a donc le coût… Que nous prenons en charge, car tout n’est pas remboursé en totalité.

La charge mentale que ça implique de faire suivre cette contraception, un oubli de pilule, les prescriptions, le passage régulier pour faire des frottis, des échographies pour regarder si le stérilet n’a pas bougé…

 En contrepartie Messieurs, pour nous éviter de tomber enceinte… Vous avez à votre disposition… Les capotes !

(bien sûr je ne parle pas du fait que, mode de contraception ou pas… elles évitent bien évidemment de choper des merdes donc stérilets, pilules, implant ou autres, on s’en fout, au début il faut en mettre quoi qu’il arrive… Vous le savez on ne le répétera jamais assez…)

Mais voilà ce que notre société met en place pour vous.

Bien évidemment aucun de ces modes n’est sûr à 100%.

Donc un oubli de pilule, ou un décalage, un rejet d’implant, un stérilet qui se barre (oui c’est possible en fonction des formes plus ou moins adaptées justement) … Un patch qui fout le camp… etc etc…

Eh bien ce sont les femmes qui se retrouvent encore avec cette putain de charge mentale de devoir tout gérer…

Donc pour vous messieurs, la capote… Ou la « stérilisation » par une vasectomie… La pilule n’étant pas encore au point pour vous (nan parcequ’il paraît qu’elle vous donnerai, des migraines, de l’acné, des sauts d’humeur (ah bah tout ce qu’on a déjà en fait !))… Mais est-ce vraiment encore la solution, n’était-ce pas juste inverser la charge sur l’autre sans vraiment régler le problème… ? Je ne sais pas, mais bon au moins ça laisserait plus de choix, c’est sûr !

Cet article est plus un constat qu’autre chose… Il ne changera pas la face du monde… ni celle de votre « chatounette »… Mais je pense qu’il devient important que la femme reprenne ses droits sur SON corps.

Qu’aucun médecin n’est en droit de dire qu’un examen est une obligation. Que si nous avons l’impression qu’un frottis n’est pas nécessaire, nous sommes en droit de le refuser.

Mais surtout… je crois que sensibiliser les femmes trop peu au courant et les hommes sur ce qui nous engage est important.

Qu’il est temps que la garde soit totalement partagée ! Nan… ?

Allez, à très vite tout le monde.

Laf

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s